Par Thomas Lefebvre

Dame d’Émeraude, pour Anabelle. Miroir miroir, que vois-je dans tes reflets, si ce n’est que le mirage de toi, dont le silence me dirige, pas à pas…vers la potence; Ses mots oubliés ne cessent de se fracasser sur le roc éternel dont j’ai cru être. La passion ébranle les colonnes du palais de ma conscience, mais qu’importe! Les dires de Noé, je les feints! Nul déluge ne peut éteindre le torrent ardent qui bouillonne en moi. Ton aura d’émeraude, que j’atteins du creux de ma paume accorde l’éternité à la nuit, à la lune, au levant, Chronos en témoigne: Avec toi le temps s’empoigne comme se fige. Quand arrive le matin, cette paix, sorte d’ivresse, sans vin, éveille le plaisir de vivre. Je traverserai sans hésiter, dès maintenant en vérité, cette glace qui continuellement m’épie, pour entrer en lice même envers et contre tous. Que dis-je? Au galop, mon aimée , je me précipite au plus profond du cercle de mes enfers armé de la conviction sacré dont j’ai juré de ne jamais tromper. C’est dans une drôle d’époque que nous vivons, maladie, les gentilshommes se morfondes tous pour le prénom d’une fille. Ils errent dans les ruelles sombres de la cité, en quête d’ombres à terrasser. Mais je ne peux être autrement, parce que tu es toi, parce que je suis moi, comme l’amour réel mais intangible entre Montaigne et la Boétie. N’est-ce-pas que le plus beau des tourments que d’être amoureux? Si je dois à aller à l’asile pour toi je serai le premier à vouloir l’enfermement, paroles de Phil d’Argent! Cette pierre d’émeraude, je la nomme Anabelle, et je veux l’emporter au plus haut mont de ce monde. À travers l’adversité, et nous seront libres d’âmes comme de cœurs. Les perséides sont maintenant notre spectacle magistral, jusqu’au dernier jour de cette vie; et de la suivante, la dernière engendrera la première. Cette vie de Sisyphe est à mes yeux le summum de la catharsis. Phil d’argent, incarné par Thomas Lefebvre, Les chroniques d’Aeon printemps 2018. Merci de vos commentaires!

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

7 − 2 =