Furi: Un jeu qui en vaut le coup d’œil

0
503

Par Simon Tanguay

Attaques télégraphiées, fluidité et réflexe, ces trois caractéristiques sont au cœur de Furi, un jeu sorti en 2016 par le studio français indépendant The Game Bakers. Disponible pour Xbox One, PS4, PC et Nintendo Switch, ce jeu est du genre Hack n’Slash, mais présente son contenu de façon originale et amusante.

Le jeu se divise en 12 arènes, où le joueur affronte des « Gardiens » afin de passer à la prochaine salle. Chaque Gardien possède ses propres habiletés, mécaniques et styles de combat qui rendent chaque salle un saut dans l’inconnu, ce qui fait de Furi un jeu qui surprend, même après avoir en maîtrisé les bases. Chaque Gardien a nombre de vies distinct, et pour faire descendre le compte, il faut passer par la première phase, qui est un Bullet Hell (Style de jeu où le joueur doit éviter les projectiles ennemis tout en tirant lui-même) afin d’affaiblir le Gardien et passer en combat corps-à-corps, où les réflexes du joueur et sa patience le permettront de passer à l’étape suivante.

Pour son histoire, Furi mise sur un récit raconté à l’envers, où le héros se tire d’une fin où il a échoué dans sa quête, qui lui est révélée pendant le jeu, à la manière d’un amnésique. Ne vous en faites pas, pas de spoilers ici…! Les graphismes sont également fascinant, misant sur une esthétique Néon semblable aux années 80 dans la palette de couleurs, tout en mêlant des éléments Steam punk, futuristes ou mêmes rappelant le japon féodal.

La seule critique que j’aie à attribuer à ce jeu est la courbe de difficulté, qui est parfois frustrante pour ceux qui veulent voir l’histoire le plus vite possible. Le jeu comporte un mode Invincible, mais il ne donne pas accès à la vraie fin.

Somme toute, je vous le recommande vivement, si vous êtes amateurs de défis et de jeu qui vous tiendront sur le bout de votre chaise!

Vous pouvez également regarder un extrait du jeu ici:

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × 2 =