Chronique à venir

0
538

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un avant-goût de ce que vous pourrez retrouver dans les prochains numéros de la Gifle.

Ce n’est pas d’hier que la culture rap existe au Québec et à travers le monde. Quand on pense à du hip-hop dit Old School, les premiers noms qui viennent à l’esprit sont Tupac, Eazy-E, Wu-Tang Clan etc. Quand on se transporte sur la scène québécoise, on pense plus à Dubmatique et Muzion. Ces groupes méconnus des jeunes amateurs de hip-hop québécois sont en quelques sortes les bâtisseurs de la musique rap de notre province. Ils ont pavé la voie à des artistes comme Manu Militari et le célèbre « père » du rap queb actuel : Koriass. Avec une carrière impressionnante, des tournées à travers tout le Québec, l’artiste cumule cinq albums en plus d’avoir sorti quelques EP. À la mi- trentaine, il sait encore faire vibrer les salles partout au travers de la province. Plus récemment, soit en septembre, il a sorti un album intitulé La Nuit des Longs Couteaux, un disque qui a rencontré un franc succès.

Depuis peu, il a prit sous son aile un jeune rappeur qui fait beaucoup de bruit au Québec et même en France ; Fouki. Lui et son Beatmaker QuietMike font le bonheur des milléniaux. Tout comme Koriass, Fouki et son acolyte silencieux font des tournées partout dans la province. Les deux artistes sont signés dans la maison de disque 7e Ciel et font un tabac ensemble depuis un peu plus d’un an avec des collaborations très réussies. Cette relation bi-générationnelle sera abordée dans la prochaine chronique rap !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

sept + vingt =