Impact de Montréal – C’est la fin ?

0
311

Par Augustin Levesque-Mongrain

Le samedi 14 septembre, après seulement une trentaine de secondes, les Montréalais encaissent le premier et le seul but du match face à Cincinnati. Exclue des séries éliminatoires de la MLS depuis quelques journées de championnat, cette équipe d’expansion n’a quasiment pas quitté les fonds du classement depuis son arrivée dans la première ligue de soccer nord-américaine. Pourtant la formation montréalaise s’est butée à deux reprises faces à cette équipe. Ce qui rend le tout encore plus dramatique pour les hommes de Cabrera, c’est que cette défaite pourrait leur coûter une place en série, eux qui n’ont pas connu les compétitions d’après-saison depuis 2016. Malgré la formation très offensive, alignée par le technicien colombien (Okwonkwo, Piatti, Urruti, Bojan), ce n’est qu’une pâle copie de leur talent qui s’est imprimée sur la pelouse du Stade Saputo. Une seule statistique suffit pour le comprendre ; 17 tirs et seulement un cadré. Il y a eu un réel manque d’opportunisme mais aussi de qualité dans le jeu des locaux. Nombreuses sont les fois où les joueurs du onze montréalais ont perdu le ballon sur des jeux simples. Dans tout cela, il faut aussi saluer la défense de l’équipe adverse qui a réussi à plusieurs occasions à contenir les vagues successives d’attaque de l’Impact.

Pour ce qui reste de la saison régulière en MLS, l’Impact n’aura pas la tâche facile. L’équipe québécoise affronte de redoutables adversaires ; Red Bulls de New York, Atlanta United et L.A Galaxy. Déjà, l’Impact à trébucher contre Zlatan et le L.A Galaxy au compte de 2 buts à un. Ce qui réduit les chances des hommes de Wilmer Cabrera de participer aux célébrations d’après saison.

Le nouvel entraîneur en chef de l’Impact de Montréal est assis entre deux chaises. Il a un choix crucial à faire en vue de cette fin de saison. Vaut-il mieux miser sur le Championnat canadien ou sur une fin de saison prolifique en MLS? D’un côté comme de l’autre, les adversaires ont le vent dans les voiles et ne sont pas prêts de perdre. Les derniers matchs en MLS sont souvent ceux qui offrent beaucoup d’intensité, alors la tâche ne sera pas facile. Pour le Championnat canadien, le Toronto FC, ennemi juré des Montréalais, n’est pas prêt à laisser filer le trophée convoité par la formation montréalaise en dérive. Même si les montréalais se sont imposés dans leur stade 1-0, le plus dur reste à faire à Toronto.

C’est malheureux mais les équipes sportives montréalaises sont en bien mauvaise santé depuis quelques années. Par exemple, les Canadiens de Montréal n’ont pas participé aux séries depuis 2017 et les Alouettes n’ont pas mis la main sur la Coupe Grey depuis quasiment une décennie. L’Impact, lui, a encore la chance de se reprendre. Même s’il n’est plus être maître de son destin en MLS, la balle demeure toujours dans son camp. Il est toujours temps de retrouver le chemin des victoires, mais l’horloge tourne rapidement…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × deux =