L’anxiété aux études supérieurs : Pourquoi et comment la gérer ?

0
482

Par Xavier Lapointe

Fait: Les trois facteurs les plus fréquents en lien avec les rendements scolaires des
cégépiens sont le stress à 38%, les difficultés de sommeil à 26% et l’anxiété à 26% de la
population totale au niveau collégial1. Plus de la moitié des étudiants du collégial ont
déjà ressenti un envahissement intense de l’anxiété par rapport à leurs sessions et leurs
études.
Une envie de tout lâcher, découragement excessif, mauvaise concentration en classe et
même une peur intense de l’échec. Il est clair que les étudiants du collégial ont de la
difficulté à s’adapter au système scolaire des études supérieures. Nous sommes à l’aube d’un nouveau trouble anxieux chez les jeunes- adultes: le Trouble-Étudianxiété. En assumant le principe que ce trouble existe réellement, on assume donc que les étudiants atteints d’anxiété ne seraient
pas leur propre cause à leurs multiples problèmes, mais bien le système scolaire agissant comme un lieu de contrôle externe. Selon plusieurs membres du corps enseignant, le système scolaire des études supérieures serait efficace et les étudiants ne ménageraient pas assez bien leurs temps.
Nous tombons donc dans un débat profond demandant alors une réflexion accrue quant à ce sujet.

Vous vous demandez alors: mais s’il est impossible de vraiment expliquer la cause de ce
stress, comment pouvons-nous le réduire?

Eh bien, il existe plusieurs tactiques efficaces afin de prévenir et d’aider à travers
l’anxiété des études. Premièrement, il faut faire une liste de ce qui nous rend réellement
anxieux et affirmer nos symptômes. Le meilleur moyen de combattre l’anxiété est de
l’identifier jusqu’à la racine! Par la suite, il faut identifier les stresseurs sur une échelle
de 1 à 10, 10 étant très stressant. Cela vous permettra donc de voir vos priorités en
fonction de votre gestion du temps (exemple: un travail à remettre cette semaine sera
plus haut qu’un travail à remettre dans un mois.)

Ensuite, il faut éviter de procrastiner!
Le cerveau utilise ce mécanisme de défense afin d’empêcher les pensées stressantes de
vous atteindre! Il faut les confronter immédiatement avant de laisser le stressant
s’agrandir de plus en plus et finir avec une situation incontrôlable ! Finalement, relaxer
et adopter de meilleures habitudes de vie! Prenez un instant pour respirer. Oui
maintenant! Sans sentir réellement le changement, vous être clairement plus calme
qu’avant. Maintenant, faites une liste de bonne habitude de vie que vous aimeriez
adopter. Bougez, mangez mieux, dormez plus tôt, on ne peut qu’en retirer des bénéfices!
Pensez-y! Grâce à ces différentes astuces pour combattre le stress, vous reprendrez
aisément les rênes de vos études et de votre vie sociale!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 − 19 =